L’ancrage ou comment apprendre à s’enraciner

Être ancré, c’est être relié à la terre, mais aussi être véritablement présent à chaque moment de la vie. Pour être ancré, il est nécessaire de sortir de ses pensées.

Synonyme d’enraciner, l’ancrage invite à vivre le moment présent. De ce fait, l’exemple d’un arbre qui plonge ses racines profondes dans la terre est une bonne image. Ainsi, les arbres avec de grandes racines peuvent s’élever plus facilement vers le ciel. Ils captent toutes les énergies nécessaires pour rester droit, vaillant et élever leurs branches.

homme assis contre un arbre dans la foret

Pourquoi faut-il s’ancrer ?

Nous vivons chaque jour un peu plus déconnecté de notre corps, en nous enfermant même dans notre tête. S’ancrer, c’est se rattacher au monde terrestre. Vivre en pleine conscience nécessite d’être dans le réel et de laisser de côté ses pensées ou ses rêves éveillés. En résumé, c’est ne pas avoir la tête ailleurs, ne pas rester dans ses pensées et vivre pleinement l’activité ou les difficultés du moment. Un bon ancrage correspond à vivre le présent, sans se laisser fragiliser par les éléments intérieurs ou extérieurs.

Bien s’ancrer, c’est trouver un équilibre entre le monde spirituel correspondant au 7e chakra au-dessus de notre tête, et le monde physique correspondant au chakra racine. Il est plus facile de s’ancrer en vivant une vie stable, permettant ainsi l’amélioration des repères et un sentiment de sécurité.

Comment savoir si on manque d’ancrage ?

Si sur le papier, l’ancrage vous semble intéressant, vous vous demandez peut-être si la technique est faite pour vous. Sachez que les personnes qui manquent d’ancrage souffrent de différents maux.

Certaines personnes peuvent être fatiguées, parfois manquer d’intérêt pour la vie ou être déprimées. Elles peuvent souffrir d’hypotension artérielle, de problèmes de circulation, de maux de tête, de stress, de pertes d’énergie, de pensées négatives… Ces personnes peuvent aussi avoir les pieds froids, avoir tendance à ruminer…

Pour savoir si vous manquez d’ancrage, réalisez ce petit test. Mettez-vous debout, les pieds posés au sol, les genoux à peine fléchis et les bras en avant. Si vous basculez, même légèrement, cela signifie que vous n’être pas bien ancré.

Les techniques pour retrouver son ancrage

Pendant la journée, vous pouvez régulièrement aider votre corps à prendre ancrage de façon consciente. L’ancrage peut se travailler un peu chaque jour. Le matin, l’esprit et le corps sont plus réceptifs, mais une pratique le soir facilite l’endormissement. Déterminez le moment le plus opportun dans votre quotidien en testant ces trois pratiques d’ancrage via la visualisation :

  • L’arbre : assis ou debout, fermez les yeux et imaginez que des racines sortent de vos pieds pour s’enfoncer dans le sol. Ces racines s’allongent de plus en plus, en partant non seulement de vos pieds, mais aussi de vos chevilles et de vos jambes. Elles vont alors s’enraciner autour de chez vous, de votre commune, de la France puis de toute la Terre pour puiser l’énergie au centre de la terre pour vous nourrir. Continuez de visualiser cette image avec une respiration profonde.
  • La vague : allongé ou assis, fermez les yeux et étirez-vous doucement. Imaginez une belle plage où vous êtes allongé. Les vagues vous caressent les pieds puis une grande vague vous emporte pour vous détendre entièrement, sans stress et sans angoisse. Entendez le bruit de l’eau et ressentez le mouvement des vagues sur votre corps.
    Le chemin de vie : visualisez un chemin de vie avec au bout un soleil radieux. Imaginez que vous avancez sur cette route, en vous approchant de la douceur du soleil.

Des pratiques au quotidien pour favoriser l’ancrage

  • Pour travailler votre ancrage, utilisez des huiles essentielles à diffuser comme le cèdre ou le patchouli.
  • Pratiquez des activités physiques comme la marche ou le yoga. Si vous manquez de temps, privilégiez les étirements.
  • Bichonnez vos pieds : ils sont le lien direct entre la terre et votre corps. Pour faciliter la circulation des énergies, prenez le temps de vous en occuper.
  • Travaillez la terre : le jardinage permet de se connecter plus facilement avec la terre. Plantez des fleurs, des légumes, arrosez, désherbez… D’une façon générale, favorisez les activités manuelles et artistiques, quelles qu’elles soient.
  • Promenez-vous en montagne. Les énergies sont beaucoup plus fortes en altitude. Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour démarrer un ancrage, n’hésitez pas à vous ressourcer sur les hauteurs.
  • Retrouvez le goût de la cuisine saine, en réalisant des recettes simples, avec des produits de la terre : des fruits, légumes, graines, céréales, pommes de terre…
  • Prenez le temps de méditer, mais aussi de vous faire masser afin de vous recentrer sur votre corps.
  • Vous le savez peut-être aussi, le rouge est la couleur liée au chakra racine. Pour gagner cette énergie, portez des vêtements ou des sous-vêtements rouges et entourez-vous d’objets rouges.