Angoisse amoureuse : comment s’en défaire 

femme pensive

Vous entamez une nouvelle relation amoureuse et tout naturellement vous nagez en plein bonheur. Pourtant, sans trop savoir pourquoi l’angoisse et la peur de l’échec se montrent omniprésentes. Peur de l’abandon, doutes, manque de confiance, paranoïa, jalousie… La question qui se pose dans ce genre de scénario est la suivante : comment faire pour vivre le présent sans anticiper le pire ?

Voici 5 bons réflexes à adopter afin que vos angoisses ne ternissent pas votre histoire d’amour naissante.

Je cesse de croire en mes intuitions négatives

Il est naturel de douter en amour, notamment lorsque l’on entame une nouvelle relation. En revanche, laisser ces mêmes peurs nous dominer est assurément contreproductif.

Le fait de se poser trop de questions a pour effet de révéler nos pires angoisses. Ce sont nos obsessions négatives qui occasionnent des tensions, des conflits et qui annoncent le début des problèmes. Les personnes prédisposées à l’anxiété ont tendance à alimenter leurs peurs. Et c’est là le meilleur moyen pour saboter une relation jusqu’ici sans nuage !

Pour vivre pleinement votre histoire d’amour et mettre toutes les chances de votre côté, il convient d’éliminer ces comportements négatifs.

Apprenez à faire la distinction entre votre vie passée et votre vie présente. Vous constaterez alors que vos peurs ne sont pas la résultante de votre relation actuelle. Une fois que vous aurez conscientisé cela, vous apprendrez à chasser vos fausses intuitions de votre esprit.

J’évite de penser à la place de l’autre

Tirer des conclusions en fonction de nos propres schémas de pensée est le meilleur moyen de faire naitre les malentendus et les quiproquos. Dites-vous bien que vous ne pouvez en aucun cas décrypter les pensées de votre nouveau partenaire.

Penser à la place de l’autre ne fera que valider vos inquiétudes. Une parole douteuse, un geste ou une attitude étrange, et vous prenez un aller simple en direction de scénarios catastrophiques qui en réalité n’ont pas lieu d’être.

Si quelque chose vous chagrine, mieux vaut en faire part à l’autre avec subtilité, ou encore sur le ton de l’humour. Ne perdez pas de vue que vous êtes dans une relation naissante, le but étant de ne pas de l’effrayer.

Si vos angoisses vous dépassent et que vous éprouvez le besoin de vous rassurer sur l’évolution amoureuse de votre relation, une guidance confidentielle avec un expert en arts divinatoires vous permettra d’en apprendre davantage.

Un voyant est à même de cibler vos blocages, vos compatibilités. Il vous aidera à surmonter et à comprendre les causes profondes de vos angoisses amoureuses.

J’oublie mon passé amoureux

Votre ancienne histoire s’est terminée dans la douleur ? Conclusion, vous  ne vous faites plus aucune illusion quant à la notion du couple et de l’amour. En dépit du fait que votre nouvelle relation vous comble, elle réveille en vous d’anciennes blessures, lesquelles sont à l’origine même de vos angoisses.

Gardez bien à l’esprit que chaque relation et chaque personne est différente. Aussi, ne laissez plus vos souffrances passées ternir vos perspectives d’avenir. 

Reprenez confiance en vous, et envisagez le futur en vous ôtant de l’esprit que toutes les histoires d’amour finissent mal. Ouvrez les portes sur l’avenir et refermez celles du passé de manière à vous accorder enfin le droit d’être heureux-se.

Je travaille ma dépendance affective 

Votre nouveau crush décide de passer une soirée ou un moment sans vous et là c’est la crise. Pas de panique !!! Ce n’est pas parce que monsieur s’accorde une parenthèse agréable, qu’il va forcément songer à vous quitter. Alors, à défaut d’envisager le pire, dites-vous qu’il a peut-être simplement envie de voir un ami à qui confier son récent bonheur (oui, oui les confidences ne sont pas exclusivement féminines…) et acceptez simplement de vous laisser un peu d’espace.

Pour une belle harmonie amoureuse, apprenez à travailler votre dépendance amoureuse et accordez à votre partenaire des moments de liberté ainsi que votre confiance.

Pour en savoir plus sur votre degré de dépendance affective, un test gratuit est à votre disposition

J’apprends à ne plus redouter l’échec

Qu’on se le dise, avoir peur de l’échec est le meilleur moyen d’échouer.

Alors on apprend à se faire confiance, on ose, on expérimente, on décide de vivre essentiellement en fonction de nos désirs et non de nos angoisses !

Quoi qu’il se passe, en amour comme dans tout autre domaine de vie, accepter l’échec permet d’apprendre, d’analyser et de s’améliorer.

Il faut comprendre que l’échec n’est pas une fin en soi. Ce qui importe est de savoir rebondir. Et bien évidemment, pour ce faire, il convient de ne pas passer son temps à regarder en arrière.

Quoi que vous réserve votre avenir amoureux, ce qui importe est de toujours conserver une attitude combative et positive.