femme qui tire la langue

Signe après signe : comment contourner vos défauts pour les utiliser en tant que force ? 

Nous percevons souvent nos défauts comme une fatalité, mais pourquoi ne les voyons-nous pas comme une force pour avancer ? Il est finalement important d’accepter nos failles, pour ensuite pouvoir les transformer. C’est finalement en trouvant nos propres ressources que nous parvenons à dépasser les épreuves de la vie.

L’aspect négatif de notre personnalité est en fait une solution psychologique et mécanique, que nous mettons en place pour nous protéger. C’est une adaptation innée, une sorte de protection, nous permettant de faire face aux situations rencontrées. Chaque signe du zodiaque peut pourtant trouver un certain équilibre, en transformant ses défauts en qualité.

Le Bélier

Voulant agir, parfois un peu maladroitement, avec une certaine agressivité, le Bélier veut souvent s’investir corps et âme dans ce qu’il fait.  Pour adoucir cette énergie naturelle, il vaut mieux que le Bélier n’ait pas de compte à rendre. Il peut par exemple être son propre patron ou s’investir seul dans ses projets. Des projets ou du sport peuvent aussi l’aider à canaliser son énergie et à mieux équilibrer son Chi.

Le Taureau

Se tournant facilement vers les plaisirs de la table, le Taureau sait aussi réagir par la possessivité et la sensualité. En restant un grand sensible, il a besoin de ces bonheurs simples pour développer sa gentillesse et sa sensualité. Mais pour un équilibre parfait, il peut s’octroyer également des moments spirituels, comme une communion pure avec la nature. Le Taureau doit aussi canaliser sa séduction en donnant aux autres, sans rien attendre de spécial en retour.

Le Gémeaux

Pouvant facilement se disperser et mentir du fait de vouloir s’investir un peu partout, le Gémeaux risque de tomber dans le surmenage. Si s’intéresser à beaucoup de choses lui permet d’enrichir son intellect, il doit apprendre à dire stop, afin de ne pas trop s’épuiser. Et ce dynamisme communicatif peut globalement se canaliser grâce à d’autres formes d’expression, comme le théâtre et l’écriture. Il faut aussi que le Gémeaux n’oublie pas d’apprendre à écouter les autres.

Le Cancer

Très porté sur l’affect et pouvant facilement passer du rire aux larmes, le Cancer a besoin de s’ouvrir davantage aux autres pour ne pas rester dans un schéma négatif. Il peut notamment se servir de son intuition pour aller vers autrui. Il ne doit pas chercher à ruminer et doit tout faire pour sortir de son spectre émotionnel, pouvant l’emprisonner. Il est aussi possible qu’il s’ouvre plus facilement en s’exprimant à travers l’art. C’est en trouvant une bonne harmonie intime que le Cancer parvient à mieux vivre.

Le Lion

Passionné et un poil autoritaire, le Lion se rend compte de sa capacité innée à gouverner. C’est parfois avec des cours de théâtre qu’il pourra mieux comprendre son rôle dans la société et se maîtriser avec plus de facilités. Et avec un petit travail d’introspection, le Lion parvient à connaître sa véritable valeur, sans forcément se mesurer aux autres. Il doit se détacher du regard des autres pour vivre sa propre vie. Il peut aussi canaliser son envie de se mettre en avant, à travers des activités plus individuelles, pouvant tout autant l’épanouir.

La Vierge

Voulant réfléchir et tout raisonner, la Vierge doit aussi apprendre à lâcher un peu du lest pour s’écouter. C’est grâce à une meilleure compréhension de ses émotions et de sa sensibilité qu’elle parviendra par exemple à mieux vivre l’instant présent. C’est en laissant parler son cœur et en ne programmant qu’un minimum de choses que la vie devient alors plus facile à vivre pour elle. Et si ses nombreuses pensées sont toujours présentes, autant qu’elles servent par exemple à solutionner les problèmes des autres.

La Balance

Connue pour son indécision, la Balance a finalement tendance à idéaliser un peu trop l’être aimé. Elle s’investit beaucoup dans une relation, fait des efforts et envisage souvent une relation assez fusionnelle. Pourtant, ses histoires peuvent se conclure sur des déceptions, la faisant alors tomber de haut. Pour ne pas vivre de trop grandes déceptions, elle doit mettre son énergie au service de la psychologie, mais aussi de la sociologie, lors de ses échanges avec les autres. Elle doit en plus apprendre à donner son opinion.

Le Scorpion

Assez vite déstabilisé, le Scorpion n’aime pas se dévoiler et a tendance à se refermer. Et au lieu d’exprimer ce qui ne va pas, il garde les choses pour lui, avant de renvoyer par la suite toute sa rancœur. C’est pour cette raison que l’on dit du Scorpion qu’il est un grand rebelle. Mais pour ne pas laisser en lui une grande part de mystère et qu’il se renferme sur lui-même, il vaut mieux anticiper les changements et s’y préparer. Il faut envisager chaque modification comme un renouvellement, et non comme un échec.

Le Sagittaire

Allant de l’avant et ayant besoin de tester sa vie, le Sagittaire peut pourtant aller vers l’excès. S’il doit conserver son attitude optimiste, il ne doit pas hésiter à canaliser son énergie et son dynamisme par exemple. Si sa vie ne doit pas être trop rigide pour qu’il puisse notamment s’exprimer, il doit aussi continuer à expérimenter, hors des sentiers battus, tout en se reconnectant de temps en temps à la réalité. Il faut qu’il utilise son énergie pour, entre autres, concrétiser ses projets et rassembler des personnes autour de lui.

Le Capricorne

Pour se protéger, le Capricorne reste dans le contrôle permanent. Il a tendance à prendre du recul et à être un peu dur avec les autres. Cette distance peut en fait lui servir à construire de vrais projets personnels et à comprendre toutes ses capacités. C’est en s’épanouissant personnellement que le Capricorne peut mieux comprendre autrui et ainsi ne pas marquer cette séparation émotive si présente.

Verseau

Si le Verseau n’est pas toujours d’accord avec les autres, c’est qu’il veut marquer sa différence et ne pas faire comme tout le monde. Cette contestation innée doit lui servir pour se nourrir de valeurs et trouver des solutions. En résumé, il doit utiliser son énergie à bon escient. C’est en se justifiant qu’il pourra démontrer pourquoi il n’est pas d’accord. Mais le changement doit aussi s’inscrire à plusieurs et le Verseau ne doit pas toujours monter au front seul, mais apprendre à faire partie d’un collectif.

Le Poissons

Le Poissons doit se prémunir du doute et d’une forte tendance à idéaliser les personnes et les situations. Il convient pour ce natif de parvenir à canaliser son imagination, dans la création notamment. Il doit aussi veiller à ne pas se laisser malmené et influencé par d’autres personnes. Ses émotions lui font souvent défaut et il préfère alors esquiver les situations un peu compliquées. C’est en trouvant l’équilibre entre ses propres besoins et ceux des autres que le Poissons parviendra finalement à trouver la voie de la stabilité.