Rupture : il ne pouvait pas faire pire 

Quitter une personne pour laquelle on a eu des sentiments n’est pas chose facile. Existe t-il vraiment une façon de mettre fin à une relation sans faire souffrir l’autre ?
Pas vraiment, lorsque l’on subi, on souffre, c’est inévitable ! De plus, agir avec tact et délicatesse n’est pas donné à tous.

Focus sur les pires scénarios de rupture.

couple qui se separe

1- NE PAS SE PRÉSENTER LE JOUR DE SON MARIAGE

L’un des pires affronts, Celui que l’on ne souhaite à personne.
Apres des mois de préparatifs et des étoiles pleins les yeux, nous voila apprêtée de notre magnifique robe blanche. Entourée de tous, amis et familles ont répondus présents, tous les regards se tournent à présent sur la jolie mariée. Mais où est donc l’heureux élu ?  » forcée de constater qu’il s’est désisté !  » cette attitude cruelle et lâche mérite bien sa place de Numéro 1 dans notre classement !

2- DISPARAITRE SANS LAISSER D’ADRESSE

Dans ce cas de figure, on retrouve une personne égoïste qui fait preuve d’un énorme manque d’humanité.
Partir sans se retourner, sans se donner la peine de fournir une explication, en ayant bien sûr pris soin de bloquer le(la) principal intéressé de tous ses contacts est une façon de rompre cruelle.
Fatalement, cette attitude plonge la personne délaissée dans des doutes incertains, avec pour seul et unique réconfort des tas de questions sans réponses

3- LA MÉTHODE DU SMS

Se faire largué par sms, il faut bien l’avouer, ce n’est pas des plus agréable.
C’est une attitude lâche et immature malheureusement prisée par beaucoup.
Une option s’offre au destinataire de ce SMS celle de saturer la messagerie de l’expéditeur d’obscénités ! Petite vengeance… ?
À quoi bon ! cela signifierai donner de l’importance à quelqu’un qui ne le mérite pas !

4- LA MODIFICATION DU STATUT FACEBOOK

À partir d’ aujourd’hui on passe de  » en couple  » à  » célibataire !  » le problème, le (la) principale intéressé(e) n’a pas été prévenu(e) quel beau geste d’élégance !
De plus, cet acte inflige à  » l’ex  » la gêne et la douleur de se justifier auprès de tous ses contacts.
Pas très classe tout ça !

5- ROMPRE PAR PERSONNES INTERPOSÉS

Ou, comment se décharger lâchement de ses responsabilités.
Quitter une personne, en lui faisant passer le message par le biais d’une autre, mérite aussi la palme d’or  » du manque de tact et de courage ! « 
Si vous avez un jour été dans ce cas de figure, dites-vous que vous n’avez pas perdu grand chose !

6- INVENTER DE FAUSSES RAISONS

Ici, nous parlons d’une personne qui n’a ni l’envie, ni le cran, d’assumer et d’affronter ses choix. Nous avons ici, à faire à un acteur à qui l’on pourrait décerner un oscar !
–  » Comment as-tu pu me Tromper !!! C’est fini entre nous ! Je ne pourrai jamais te pardonner !!! « 
Vous n’avez pas tout compris ? Normal puisque vous n’avez rien fait !

7- ROMPRE PUBLIQUEMENT

Un coup bas qui manque d’élégance.
Une sortie entre amis, et c’est parti pour une rupture calculée d’avance. En profiter pour régler ses comptes et déballer tous ce que l’on reproche à l’autre sous le regard médusé de tous, c’est mesquin !
Alors quoi ? Besoin de témoins pour accréditer un manque de confiance, ou devrais-je dire, de jugement.

8- LE DÎNER D’ADIEU

Un cas de mégalomanie !
Il faut vraiment avoir un ego surdimensionné pour penser avoir le droit de quitter une personne avec  » un dernier bon moment  » et pire encore, penser que ça lui fera plaisir. C’est au contraire très humiliant !
Alors on évite le côté théâtral et on en vient directement au fait, sans passer par la case resto !

Dans la mesure du possible lorsque l’on désire mettre fin à une relation, faisons preuve de dignité et mettons l’accent sur le respect d’autrui.

Vous vivez une rupture douloureuse, les consultants du cabinet KLD se tiennent à votre écoute 7j/j & 24h/24.