AU
SOMMAIRE

femme réconfortant un homme déprimé

D’où vient le sentiment de culpabilité post-rupture ? 

La culpabilité est une émotion cognitive de la pensée, pouvant se décliner suivant plusieurs degrés. En mettant fin à une relation amoureuse, il n’est donc pas rare de sentir un certain sentiment de culpabilité, pouvant ensuite nous ronger encore pendant longtemps. De nombreuses questions se bousculent finalement dans notre tête : ai-je fait le bon choix ? Ai-je bien fait d’annoncer cette rupture ? Que va-t-il ou que va-t-elle devenir ensuite ? Voici des clefs pour mieux vivre cette culpabilité après avoir rompu.

Culpabiliser après une rupture : se faire du mal inutilement

Cette culpabilité naît dans un premier temps après s’être imaginé les sentiments que l’autre va ressentir. On imagine alors sa peine, sa tristesse, sa colère et finalement toute la douleur que l’on peut vivre après un tel événement. Si cela est vrai, ce n’est pourtant pas une fin en soi. En effet, la personne en question peut finalement avoir songé secrètement que cette relation s’arrête. Dans ce cas, elle pense que rompre est une bonne chose. Elle peut aussi souhaiter cette rupture pour passer à autre chose. Et si ce n’est pas le cas, elle ou il va ensuite pouvoir avoir d’autres projets et être heureux autrement.

Et si cette culpabilité affichée cachait en réalité un manque de confiance en soi ? Hésiter dans ses choix et ne pas être sûr de ses décisions démontrent que l’on a du mal à se faire confiance. Pourtant, annoncer une telle décision doit être fait avec assurance. C’est aussi important de pouvoir expliquer les causes de la rupture amoureuse et pourquoi cela ne peut pas fonctionner en restant en couple.

Pourquoi avoir peur de rompre ?

C’est en assumant ses choix et en avançant que l’on peut alors passer à autre chose et envisager un meilleur avenir amoureux. Il faut finalement comprendre qu’une relation peut avoir une fin et que cette histoire après rupture reste une expérience, parmi tant d’autres. Il faut parvenir à se détacher de cette fausse fusion rassurante, pouvant vous culpabiliser à arrêter une histoire d’amour.

Culpabiliser après une rupture est un sentiment totalement normal. Elle nous permet aussi de mieux nous comprendre et de prendre soin des autres. Si l’on veut spontanément s’en défaire, il vaut mieux comprendre le sens que l’on donne à cette culpabilité. Traduit-elle des doutes ? Des regrets ? Des sentiments encore existants ? Interrogez-vous finalement sur ce que vous aimez vraiment pour ne pas vous sentir fautif de faire le choix d’une rupture amoureuse.

Attention toutefois à savoir bien maîtriser cette culpabilité. Si cela reste normal de culpabiliser après une rupture, il ne faut pas, par contre, que ce sentiment vienne vous gâcher la vie, jusqu’à vous obliger à faire marche arrière. Comprenez dans un premier temps que ce sentiment est normal, mais qu’il doit, en d’autres termes, rester rationnel.

Mettre fin à une relation de couple, sans avoir peur de rompre

Quitter quelqu’un est une décision difficile à prendre. Alors que certains restent en couple par défaut, rompre pour être plus heureux est un choix courageux. Oser dire que cela ne va plus, surtout après avoir passé beaucoup de temps ensemble, reste une étape importante. Voici donc quelques conseils pour bien vivre une rupture amoureuse.

1. Amour : ne pas rester avec quelqu’un par peur de le blesser

Il n’y a rien de pire que de rester avec quelqu’un par peur de le blesser ou de lui faire du mal. En espérant secrètement que la situation s’améliore alors que rien n’est fait pour ça ou que cela n’est pas possible, ce n’est finalement pas la bonne solution.

2. Faire passer ses intérêts en priorité

Et si le meilleur des conseils était de faire passer ses intérêts en priorité ? Il faut en effet penser prioritairement à soi, avant de penser à ce que l’autre peut ressentir après l’annonce de cette rupture. De ce fait, pensez à vos projets, à vos envies, à vos nouvelles journées…

3. Comprendre ce que vous pouvez offrir à votre ex

Et si vous preniez la bonne décision avec le fait de décider de rompre ? Vous pouvez alors vous convaincre en listant tout ce que votre ex va peut-être pouvoir faire grâce à cette rupture. Selon les tempéraments, cela peut-être plus de sport, des voyages, traîner chez soi… En effet, la rupture amoureuse n’est pas toujours synonyme de difficultés. Si vous imaginez les épreuves liées à cette rupture, mettez davantage en avant ce que peut gagner votre ex si vous le quittez.

4. Se détacher de la peur du vide

Pour bien vivre une rupture amoureuse, il faut également se détacher de la peur du vide et de l’abandon. Si cela est vrai quand on se fait quitter, c’est aussi vrai quand on quitte quelqu’un. Ne pas être sûr de soi et ressentir de la culpabilité en mettant fin à une relation amoureuse peut aussi être lié à la peur de l’après.  En se détachant de cette peur de l’inconnu et en voyant toutes les possibilités qui s’offrent alors à vous, vous pourrez finalement mieux assumer cette rupture amoureuse.

5. Parler de sa rupture pour s’en remettre

Il est aussi bien plus facile de rompre en douceur quand on est bien entouré. Ainsi, n’hésitez pas à échanger avec vos proches pour être bien conseillé. Ils pourront peut-être vous aider à trouver la meilleure approche pour préparer la rupture. Et pour mieux vivre une rupture, il est important de ne rien laisser au hasard. Vous vous demandez peut-être aussi : comment rompre ? La réponse n’est pas évidente. Ainsi, le choix du moment et des mots reste très important. Laissez votre cœur parler et expliquez pourquoi vous faites ce choix. Mettre fin à une relation, c’est également gérer toute la partie d’« après ». Après tout, pourquoi forcer les choses quand l’entente ou les sentiments ne sont plus présents. Si vous vous sentez coupable de ce choix de vie, n’hésitez pas à nouveau à vous tourner vers vos proches. Ils doivent finalement savoir vous écouter et vous montrer tout ce qui s’ouvre à vous désormais…

Des spécialistes de la voyance en ligne confidentielle se tiennent également à votre écoute à toute heure. Voyants, tarologues, numérologues, et bien d’autres experts en arts divinatoires répondent à toutes vos questions d’ordre sentimental.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments