L’esprit et l’âme et le corps !

Nous nous sommes tous déjà demandés : à quoi correspond l’âme ? Cette source d’énergie inévitable semble caractériser l’individu conscient. Et la thématique soulève bien d’autres sujets, que ce soit au niveau de la religion, de nos capacités spirituelles, sans oublier les possibilités scientifiques.

representation de l'âme

Comment déterminer l’âme ?

Bien connue, l’étymologie du mot âme provient du latin anima, signifiant le souffle ou encore la respiration. Cette énergie vitale reste le pilier d’une vie spirituelle, définissant alors notre être. Elle définit alors notre personnalité, pour que chaque individu soit différent.

On peut voir qu’au niveau spirituel, l’âme reste par exemple présente, peu importe sa religion. Elle est centrale pour pouvoir vivre une vie spirituelle tournée vers la croyance.

D’un point de vie scientifique, l’âme n’est pas liée à un fait matériel, mais comme une propriété physique aux êtres vivants. Les scientifiques se basent alors sur l’âme pour effectuer leurs travaux.

La présence de l’âme dans les religions

L’âme reste présente dans les différentes religions. Voici un détail pour les trois religions principales :

– Le christianisme. Dans cette religion, l’âme et le corps sont deux entités bien séparées. L’âme donne la vie au corps mais peut sans problème exister sans le corps. L’âme peut, dans ce cas, être présente au Paradis ou en Enfer

– Dans le judaïsme, l’âme a été donnée par Dieu directement. L’homme reçoit cette âme, signifiant alors littéralement « Souffle de vie ». Il ne s’agit donc pas pour cette religion d’une possession de l’Homme comme le défend la communauté scientifique.

– Dans l’islam, l’âme reste avant tout une grande création de Dieu. En somme, c’est l’âme qui permet de donner la vie sous la forme matérielle du corps. Et il va de soi que l’âme étant créé par Dieu, seul lui a alors la capacité de la juger.

Que devient l’âme quand une personne décède ?

Pour déterminer l’âme, on se demande forcément ce qu’elle devient au moment de la mort. Cette question légitime permet, en plus, de mieux appréhender la notion d’âme et de mieux la définir.

De nombreuses sources différentes apportent des réponses au sort de l’âme. Ces éléments proviennent notamment des différentes religions, mais aussi des témoignages de personnes qui ont vécus des histoires de mort imminente dans leur vie. Leurs témoignages sont précieux pour nous permettre de mieux comprendre ce qu’est l’âme. Des réponses parviennent également de médiums en contact direct avec les âmes d’individus décédés.

Quand on utilise ces différentes sources, l’explication la plus souvent donnée est une idée de migration de l’âme, au moment où le corps n’existe plus à partir du décès. L’âme se déplace alors d’un corps à l’autre. La définition de ce phénomène est l’incarnation. Nous retrouvons d’ailleurs cette notion dans de nombreuses croyances comme l’hindouisme notamment.

Il n’est pas rare de rencontrer des personnes expliquant être une ancienne âme. Ces personnes ont alors la drôle de sensation d’avoir déjà vécu d’autres vies. Elles parlent en effet avec une grande sagesse et maîtrisent gestes et émotions. Leur philosophie de vie se détache des philosophies habituelles, surtout en comparant avec un individu d’un âge similaire.

Et en lisant ces lignes, vous vous rendez peut-être compte que vous êtes une ancienne âme ou alors que c’est le cas d’un membre de votre entourage. Cherchez de ce fait à vous souvenir de vos anciennes vies. Des petits détails du quotidien, vous permettront peut-être de parvenir à trouver quelques pistes.

À quoi sert l’âme ?

Si les scientifiques et les religions apportent au fur et à mesure des réponses sur la définition de l’âme, nous savons désormais que l’âme dépasse notre propre personne. La spiritualité montre qu’elle permet de nous insuffler la vie et de déterminer chaque être comme vivant.

L’âme est en nous, elle est notre partie divine. L’esprit pense et dicte nos actions.

L’âme est la mémoire du corps. Immortelle, elle anime l’être pour le rendre vivant et plus que jamais présent. L’âme et l’esprit cohabitent dans un corps. Si l’esprit se lie plus volontiers aux facultés intellectuelles d’un individu, l’âme est notre partie divine. Elle détient la connaissance absolue. 

A lire aussi :

A quelle famille d’âmes appartenez-vous ?
L'âme, son incarnation et sa mission