Yin et Yang : découvrez la signification

Le symbole du Yin et du Yang, avec sa couleur blanche et noire, est très présent dans notre culture. On le retrouve dans les bijoux, les dessins et en décoration où il constitue une base pour le Feng Shui, prônant le bien-être chez soi. Souvent méconnu dans sa signification pure, le symbole Yin Yang représente l’un des fondamentaux de la philosophie chinoise. Explications.

1 – Les origines

Le symbole du Yin et le Yang est aussi cité sous les noms de Taï Chi, de Grand Art ou d’ultime Suprême. D’après les idéologies taoïstes, les forces de l’univers sont constamment en mouvement. Dans cet élan, chacune des forces se transforme progressivement pour devenir l’autre. Ainsi, le Yin devient le Yang et inversement.

Le signe Yin et le Yang est ancien et perdure au fil des siècles. Il figure d’ailleurs dans le plus vieux livre de médecine chinoise. L’histoire du Yin et du Yang est peu développée mais elle serait apparue au 3e siècle avant J.C, avec le penseur chinois Zou Yan. Le procédé a ensuite joué un rôle dans les sciences et dans le développement du taoïsme en Asie.

2 – Signification du symbole Yin Yang

Le cercle extérieur du symbole représente le « tout », soit l’univers et ce qu’il contient. Il affiche la dualité omniprésente, avec cette quête d’harmonie et d’équilibre.

Les motifs ondulés, en blanc et noir, sont l’illustration de l’interaction des deux énergies, dites opposées.

Le Yin, en noir, est associé à l’obscurité, l’eau et les rivières, d’après la cosmologie chinoise. Le Yin est assimilé plus largement à la négativité. 

Le Yang, en blanc, est associé à la lumière, au soleil et à la terre. Il est plus positif.

La forme courbée des sections noires et blanches symbolise le mouvement des deux énergies. Les parties se complètent dans une synergie sans fin.

3 – Les deux points dans le Yin et le Yang

Si le Yin et le Yang sont opposées, ils sont surtout complémentaires. Les deux petits points noirs et blancs rappellent que tout n’est jamais tout blanc ou tout noir. Comme rien n’est jamais absolu, chacune des formes se trouve sur l’espace de l’autre. Ces associations interviennent pour un meilleur équilibre et harmoniser les différentes énergies.

Le principe s’applique dans l’univers : dans chaque femme on trouve du masculin et inversement, ou dans chaque chose savoureuse se trouve un peu de mauvais et inversement.

4 – Les lois fondamentales du Yin Yang

En explorant le symbole du Yin Yang, on peut percevoir la sagesse des maîtres anciens du Tao. En observant la nature, ils ont décelé deux types de catégories.

Le Yin représente le féminin, le passif, la terre, l’intuitif, le fantasme, la lune, le froid, la soumission, la nuit, la faiblesse, le mouvement vers le bas, le dedans, l’obscurité ou encore l’immobilité.

On attribue au Yang les symboles suivants : le masculin, l’actif, le ciel, la création, la domination, la lumière, la force, la vigueur, le mouvement, les montages, l’expansion, le chaud, le mouvement vers le haut, le soleil, le clair, le dehors, la logique et la compréhension spirituelle.

Au quotidien, le Yin et le Yang se transposent facilement dans notre quotidien. Ils peuvent être assimilés à l’éveil et au sommeil, à la vie et à la mort, au ciel et à la terre, à l’eau et à la terre, au jour et à la nuit, au froid et au chaud, à la joie et à la tristesse, au cycle des saisons du printemps à l’hiver, à la bonne santé et à la maladie, au positif et au négatif, à la campagne et à la ville…

Les principales lois :

  • Des forces complémentaires : si les deux catégories peuvent apparaître opposées, elles sont avant tout complémentaires. Elles sont en symbiose pour vivre en constamment interdépendance. D’après la philosophie, l’univers contient des forces constantes et cycliques. Dans ce cercle perpétuel, la force dominante est ensuite remplacée par la force opposée.
  • Des forces non statiques : le Yin et le Yang changent en fonction du temps et évoluent constamment. L’un peut grandir ou diminuer par rapport à l’autre. Même dans la nature, ce changement opère avec des nuits plus longues ou plus courtes selon les saisons.
  • Le symbole du Yin et du Yang est un tout : les deux parties, en noir et en blanc, ne peuvent exister l’une sans l’autre. Elles sont toujours associées pour faire fonctionner leur complémentarité.
  • Possibilité de déséquilibre : des déséquilibres peuvent apparaître en cas d’excès ou de carence. La médecine chinoise prône un bon équilibre des deux côtés pour être en bonne santé.