La signification numérologique des dettes karmiques majeures

La Numerologie karmique est basée sur le principe de réincarnation. Ce concept philosophique ou religieux, nous indique que l’âme se réincarne plusieurs fois sur terre en vue de son évolution.

Au cours de ces nombreuses incarnations, l’âme a accumulée du savoir, de la sagesse, de la compassion, mais aussi des mauvais choix ou des mauvais actes.

Les dettes karmiques sont donc liées à nos vies antérieures, elles sont l’héritage de nos erreurs passées.

 

La dette karmique : un rééquilibrage de nos actions

La dette karmique : un rééquilibrage de nos actions

Il faut savoir que nos souffrances et dysfonctionnements, sont souvent causés par des dettes karmiques non réglées.

Pour atteindre l’éveil spirituel optimal, l’âme devra régler ces épreuves karmiques à travers une, ou plusieurs incarnations sur terre.

L’épuration karmique passe par une prise de conscience et un rééquilibrage de nos choix et actions. 

 

L’interprétation des dettes karmiques en Numérologie

En Numérologie, les dettes karmiques majeures se comptent au nombre de quatre : le 13, le 14, le 16 et le 19.

Ces nombres à deux chiffres ont une importance capitale. On peut les retrouver dans le nom et le prénom, dans le chemin de vie, le nombre d’expression, le nombre intime, le jour de naissance…non réduit.

 

La dette karmique 13 :

Elle représente le nombre 4, symbole de la construction et de la réalisation.

Cette dette karmique indique que dans une vie antérieure, vous avez négligé la notion de travail. Ou encore, que vous avez été dépendant des autres sans chercher à travailler par vous-vous-même.

Il s’avère que la loi de cause à effet, va s’appliquer dans votre vie actuelle.

Pour rééquilibrer ce karma, vous serez amené à travailler encore et encore. Vous n’arriverez à rien sans effort. Il faudra vous battre afin de ne pas reproduire le schéma de fainéantise, de laxisme  ou de dépendance.

Ne pensez pas à tort, que vous êtes sur terre avec l’étiquette de l’esclavagisme. Ce n’est pas une condamnation aux travaux forcés non plus.

La clé de votre élévation est de maintenir votre objectif de vie, en incluant la notion de persévérance. La réussite est au bout de l’effort.

 

La dette karmique 14 :

Elle représente le nombre 5, symbole de la liberté, de l’insouciance de l’excès et de l’excentricité.

Cette dette karmique signifie que dans une vie antérieure, vous avez abusé de votre liberté personnelle en ignorant les sentiments d’autrui. La violence, la manipulation, la perversion et les abus de toutes sortes (sexualité débridée, stupéfiants et trahisons), ont pu faire partie de vos travers.

Il s’avère que dans votre incarnation actuelle, vous risquez de marcher sur des sables mouvants. Des changements peuvent se succéder d’une manière subite sans que vous les ayez provoqués.

Attention à ne pas vous perdre dans les méandres de l’alcool, des drogues, ou de la sexualité. Vous devez éviter de devenir dépendant de toutes sortes d’excès.

Sachez que ce nombre karmique peut amener des difficultés de communication dans vos relations privées ou professionnelles.

Pour rééquilibrer ce karma, vous devez tout d’abord apprendre à respecter les autres. Tempérez vos ardeurs et votre impulsivité, afin de trouver votre équilibre de vie. Ne vous perdez plus dans les excès et assurez-vous de rester fidèle à vos engagements, quels qu’ils soient.

L’honnêteté et la fidélité, vous permettront de corriger cette dette karmique.

 

La dette karmique 16 :

Elle représente le nombre 7, symbole d’esprit, d’absolu, de réflexion, d’introversion et du mysticisme

Cette dette karmique indique que dans une de vos vies antérieures vous avez manqué de loyauté et de responsabilité a l’égard des autres. Il peut s’agir de votre famille, d’un ami, de votre conjoint..

Vous avez également pu abuser de vos dons de spiritualité et vous en servir à mauvais escient.

Ce karma est particulièrement difficile à corriger. Dans votre vie actuelle, vous pouvez connaître la réussite et le succès, à condition de cultiver l’humilité et la responsabilité. Vous devez descendre de votre piédestal.

Si vous n’arrivez pas à comprendre cette leçon, l’univers se chargera de vous rendre ce que vous lui renvoyez.

Le succès pourra se transformer en échec et ce dans tous les domaines de votre vie : argent, sentiment, équilibre psychologique.

Pour rééquilibrer ce karma, vous devez chasser de votre esprit la notion de manipulation, l’égoïsme, l’égocentrisme et respecter les autres à leurs justes valeurs.

Purifiez votre ego, sachez rester humble, afin de détacher votre âme de ce fardeau destructeur.

 

La dette karmique 19 :

Elle représente le nombre 1, symbole de l’ego et de l’individualité

Cette dette Karmique a un lien avec l’autorité et la domination. Auriez vous abusé de votre pouvoir sur les autres dans une vie antérieure ? Le pouvoir vous a t-il mis sur un piédestal en vous couvrant d’orgueil ?

Pour rééquilibrer ce karma, vous devez apprendre l’altruisme, la compassion, humilité et la tolérance. Faites preuve de générosité envers autrui.

Ne vous servez surtout pas de votre intelligence et de votre force pour manipuler les autres, ou les rabaisser pour asseoir votre réputation.

La loi de cause à effet s’appliquera immédiatement.

 

Il est important de rappeler que chaque dette karmique exerce une influence majeure et ce, dans les différents domaines de l’existence. Seule la prise de conscience ouvre l’accès à l’évolution de notre identité profonde.

Tout est régi par la loi divine, et nul ne peut s’y soustraire. Il est essentiel de  comprendre le but de votre incarnation, de façon à pouvoir travailler à l’épuration de votre karma.

Médiums et autres spécialistes, peuvent vous aider a en savoir plus sur vos vies antérieures, afin de mieux comprendre le poids de vos bagages karmiques.


A lire aussi :