Quelles est la différence entre spiritualité et religion ?

La confusion entre religion et spiritualité est fréquemment évoquée. En effet de nombreuses personnes s’y perdent et ont du mal à faire la différence entre ces deux concepts. Alors bien évidemment, derrière toutes les religions on retrouve la notion d’enseignement spirituel. Ces deux mouvements peuvent être expérimentés par tous dans la vie quotidienne, mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont similaires. Ces deux concepts sont au contraire bien différents.
Explications !

Les religions enseignent la connaissance originelle

Toutes les religions enseignent la connaissance originelle, à travers les siècles et les écrit de l’homme.
Tous les enseignements religieux, bien que très respectables impliquent de croire en un Dieu en particulier. Votre foi, vous guide vers la sagesse, vers une divinité, un principe, une loi, ou une idéologie bien précise.
Beaucoup de personnes ont besoin de suivre les dogmes de la religion pour trouver la paix et rependre la lumière sur terre.
D’autres se tournent vers la religion pour expier leurs pêchers et se repentir en empruntant le droit chemin.
Certains religieux pratiquent uniquement pour se sentir proche du Dieu qu’ils vénèrent, sans rien attendre en retour.
Mais à la finalité ce qui importe, c’est de trouver la paix intérieure, et ce quelles que soient vos croyances ou vos idéologies religieuses.

Il faut savoir que de nombreuses personnes s’épanouissent à travers une religion, sans avoir conscience qu’elles en sont finalement très dépendante.
En effet, toutes les religions confondues permettent d’atteindre le bien-être, mais elles impliquent aussi une certaine notion de cloisonnement.
Les enseignements religieux enseignent la marche à suivre, mais instaure aussi la crainte du pêcher et du châtiment. C’est en quelque sorte le combat du bien contre le mal.
Et c’est là, où la notion de spiritualité diffère de l’aspect religieux.

La spiritualité est un concept qui appelle au développement de l’esprit

La spiritualité est un concept de liberté qui ne s’intéresse qu’à l’évolution de l’esprit. Elle révèle en somme votre vraie nature.

Nous avons tous grandi en répétant des schémas familiaux, des croyances, ou des philosophies de vie. « Travaille bien à l’école pour avoir un bon job ». « Choisit un corps de métier ou tu gagnera ta vie aisément ». « Soit fort, ambitieux ». « Fonde une famille pour trouver ton équilibre ». « Tu dois croire en une religion, oeuvrer pour une cause », etc, etc…
C’est bien gentil tout ça. Mais vous êtes vous déjà demandé si votre paix intérieure ne se trouvait pas ailleurs que dans les schémas imposés par des siècles de croyances et des normes sociétaires ?

Il faut comprendre que la spiritualité à la différence de la religion, n’appartient à aucune croyance, ni à aucune école de pensée.
C’est un mouvement libre qui relève de votre propre intériorité. Une quête personnelle qui se vit de l’intérieur.
La spiritualité est en quelque sorte le lien que vous entretenez avec « l’Au delà », et ce quelle que soit la façon dont vous concevez votre « Au delà ».
Être spirituel, c’est se rapprocher de son identité profonde. L’un des principes de la spiritualité est d’ailleurs de laisser notre essence intime nous guider.
Ici aucune notion de cloisonnement, l’enseignement et l’élévation se font à travers la connaissance de l’âme.

Peut-on être à la fois religieux et spirituel ?

Comme évoqué précédemment, la religion est une composante de la spiritualité. Cultiver sa part de spiritualité est donc accessible à tous, c’est n’est qu’une forme de développement personnel qui vise à l’évolution de l’esprit.
Et c’est là ou les opinions divergent. Certains diront que la spiritualité apaise, tandis que la religion mobilise ou divise. D’autres diront que la spiritualité est une nouvelle concept à la mode et que sans la religion rien n’a de sens.

Pour faire la part des choses : La religion se concentre sur la vérité de l’homme, la spiritualité vous permet de la découvrir et d’agir selon les voies dictées par votre propre conscience.
La religion comprend des règles qui doivent être suivies, la spiritualité se déleste de tout jugement et accepte toutes les formes d’amour, du moment qu’elles servent une cause commune.
Pour autant, ces deux concepts mettent l’accent sur le message divin. La spiritualité vous dit simplement que votre vérité se trouve à l’intérieur de vous, et pas forcement dans les enseignements religieux.
Quand on s’ouvre à la spiritualité, on active sa conscience supérieure pour s’en remettre exclusivement aux lois fondamentales de l’Univers.
N’oublions pas qu’à la base nous sommes une âme incarnée pour expérimenter la matérialité.
À savoir que l’âme garde en mémoire le souvenir de ses vies passées. Vivre pleinement son intériorité, permet de comprendre, mais aussi de panser certaines blessures que l’âme à connue à travers ses différentes incarnations.
Se tourner vers une dimension spirituelle, s’ouvrir à des plans vibratoires supérieurs, serait une façon libre de pouvoir atteindre l’épanouissement. Ce cheminement intérieur permet à l’être de se réaliser pleinement, en allant dans le sens de sa mission de vie.

En conclusion :

La religion et la spiritualité bien qu’intimement liées sont distinctes. Libre à chacun d’atteindre la béatitude par le biais du concept qui lui correspond le plus.
Le principal dans tous les cas, est d’être en accord avec soi-même pour accéder à la paix intérieure.