Le nombre d’or et ses divines proportions !

Dans l’univers des nombres, certains sont plus riches que d’autres, mais tous expriment une vibration bien particulière. Les numérologues attribuent d’ailleurs une valeur numérique à chaque lettre, afin de déceler ce qui se cache derrière les vibrations de votre nom, prénom, etc…

On appelle nombre d’or la somme qui régit le rapport harmonieux entre les parties et un tout. Ce nombre passionne l’humanité depuis la nuit des temps.

L’art de la numérologie s’appuie également sur le nombre d’or, plus connu sous la nomination de Phi.

Le nombre d’or c’est quoi ?

Le nombre d’or fascine depuis toujours les adeptes d’ésotérisme, les peintres, les croyants, les alchimistes, les mathématiciens… et pour cause, il tend vers la perfection.

Le nombre d’or, section dorée, ou divine protection, représente le rapport entre deux parties dont la somme est égale à 1,618…, plus communément appelé PHI.

Alors faut il y voir une signature divine ou un simple outil de construction ? 

Le mythe du nombre d’or

Depuis la nuit des temps l’humanité a toujours été fascinée par la beauté de l’univers et de son harmonie. Certains savants, bâtisseurs, physiciens et mathématiciens célèbres ont d’ailleurs très vite remarqués qu’il existait une proportion remarquable, symbole d’harmonie et d’équilibre, reliant les liens qui unissent les nombres et notre perception de l’espace.

Cette règle géométrique à d’ailleurs en autres servi à la construction de cathédrales, de temples grecs et des plus grandes pyramides égyptienne.

On retrouve aussi le nombre d’or dans les plus célèbres oeuvres de grands artistes comme Léonard de Vinci et Salvador Dali, pour ne citer qu’eux.

Aujourd’hui encore on utilise ce nombre parfait dans l’art, l’architecture, l’économie, la philosophie, la spiritualité, le corps humain, la nature et bien évidement les mathématiques. 

Le nombre d’or, ou proportion divine dans la géométrie sacrée !

Trouver la section ou nombre d’or d’un segment est une procédure relativement simple, d’un point de vue purement géométrique.

Prenons un segment de longueur quelconque. Nous pouvons le diviser en faisant en sorte que le rapport entre la partie la plus courte et la partie la plus longue, soit identique au rapport entre la partie la plus longue et l’ensemble du tout. Un même rapport existe donc entre chacune des parties entre-elles et un tout. 

Pour bien comprendre, retenez que le nombre d’or évoque la loi de l’harmonie universelle, laquelle symbolise la perfection et la géométrie de l’esthétique.

Le nombre d’or est partout, on le retrouve d’ailleurs dans de nombreuses constructions et figures géométriques. La pyramide de Khéops serait directement liée au nombre d’or, comme beaucoup d’autres magnifiques édifices ancestraux…

Parmi les figures géométriques contenant le nombre d’or on retrouve :

Le rectangle d’or

Un rectangle est dit d’or, quand le rapport entre la longueur et la largeur désigne le nombre d’or, soit 1,618….

Le pentagramme

Le nombre d’or apparait aussi clairement dans les proportions du pentagramme à 5 branches.  Le pentacle est le vestige par par excellence des Phytagoriens. Il représente la beauté, la perfection  et l’harmonie d’un tout. Il est par ailleurs considéré comme le symbole des cinq éléments, esprit, terre, feu, air et eau.

La spirale d’or

On retrouve également dans beaucoup de ces figures géométriques circulaires, le nombre d’or. La spirale d’or qui a pour base le nombre d’or, fait référence aux propriétés qui fondent l’équilibre et l’harmonie de Phi. Vous trouverez par ailleurs nombreuses de ces spirales dans la nature parmi les coquillages, les plantes dites spiralées, celles dont les feuilles apparaissent une à une le long de la tige formant ainsi une spirale.

Le triangle d’or

Dans cette figure géométrique, le nombre d’or apparait aussi très distinctement.  Le triangle d’or est en rapport direct avec le 5 et sa pointe correspond à celle d’un pentagramme dit étoile à cinq branches. 

Le nombre d’or dans la nature

Comme évoqué précédemment, le nombre d’or semble être le point central autour duquel la nature se développe. On le retrouve notamment dans certains arbres, dans les pommes de pin, les fleurs… on distingue aussi clairement le nombre d’or chez une espèce de mollusque appelé le nautile, en effet le développement de la coquille de ce céphalopode laisse apparaître une spirale dorée. Tout cela laisse à penser que derrière toutes créations, il y a une conscience divine qui impose tout naturellement une règle géométrique sacrée.   

Quelle importance accorder au nombre d’or dans la vie de tous les jours ?

L’importance attribuée à ce nombre va bien évidement varier selon les croyances et les convictions de chacun. Beaucoup considèrent néanmoins qu’à ce jour on attribue à ce nombre une importance mystique ou religieuse, et préfèrent par conséquent se limiter à son aspect purement matheux.

D’autres au contraire sont fascinés par le rapport à la perfection qu’évoque le nombre d’or et cherchent à en savoir plus pour utiliser cette équation dans la vie de tous les jours. Aujourd’hui c’est dans les milieu spirituels, artistiques et littéraires, que l’on retrouve le plus d’adeptes du nombre d’or. 

En tout état de cause et indépendamment du point de vue de chacun,  la philosophie du nombre d’or fait pleinement référence à la divine notion de garder un tout harmonieux.