Occulte

On parle d’une notion occulte quand elle reste mystérieuse et que l’on ne connaît pas réellement son sens. En ésotérisme, la notion est liée à la doctrine de l’invisible. On rattache alors à l’occultisme les pratiques de l’astrologie, de la divination, de l’alchimie ou bien de la magie notamment. Ces sciences occultes touchent aux secrets de la nature et se rapportent à des connaissances cachées. Tout le monde ne peut pas prétendre avoir des dons occultes. Pourtant, les pratiques fascinent depuis la nuit des temps. Le terme de science occulte fait son apparition seulement dans un livre de 1829. Aussi nommés arts occultes, tous les courants semblent se concentrer autour de forces mystérieuses, reliant l’homme au cosmos.

Jusqu’en 1940, les phénomènes occultent n’ont cessé de créer des polémiques. Si certains cherchent une vraie explication aux phénomènes, d’autres veulent livrer leurs propres explications. L’occulte n’a cessé de créer la controverse. Ces débats animés viennent également du fait que les phénomènes occultes ne sont pas palpables et que les scientifiques s’empreignent progressivement du phénomène, mais sans pouvoir les démontrer scientifiquement. Restant un mystère pour certains, une réalité pour d’autres et une porte d’ouverture pour beaucoup, l’occulte ouvre alors tous les champs des possibles.

Et d’une façon générale, l’occultisme reste aujourd’hui la base de nombreux principes, comme les esprits et les fluides. Basé sur le monde de l’invisible, l’occultisme parvient à exister avec des symboles ou des matières physiques.

Autre élément se rapportant à l’occultisme : celle des correspondances et des sympathies. Comme chaque astre a des propriétés propres avec des liens aux éléments, chaque identité se rattache à l’univers matériel et à l’univers spirituel. Les côtés matériels et spirituels se relient alors pour mieux comprendre le passé, le présent et le futur.

Cette théorie des correspondances, selon laquelle un objet appartient à un tout et génère des liens voulus mais non liés au temps et à l’espace, reste l’un des principes majeurs de l’occultisme.

 

Les différentes théories et les pratiques occultes d’origine n’ont jamais vraiment changé. Pourtant, seules certaines personnes sont ainsi capables de pratiquer les arts occultes, alors que beaucoup se posent des questions quant aux véritables capacités et possibilités de l’occultisme.

Occulte