Crise d’adolescence : comment s’en sortir ?

Le nouvel hobby de votre ado, vous provoquer !!! On peut comprendre qu’il fasse sa crise, mais là !
À croire que c’est devenu sa raison de vivre ! Dès qu’il le peut, il attaque ! Tout est prétexte à défier votre autorité.
Au secours rendez-moi mon enfant !!!
De nombreux parents se retrouvent démunis face à ces comportements.
Alors comment réagir au mieux face à un ado en crise ?

crise d'adolescence

TRANSITION DE L’ENFANCE À L’ÂGE ADULTE

La crise d’adolescence est différente pour chaque enfant mais reste une étape à laquelle peu de parents échappent.
Pour l’enfant, c’est le passage de l’enfance à l’âge adulte. Il se retrouve perturbé par des modifications qu’il ne contrôle pas forcément, les changements physiques de son anatomie, la pilosité, l’acné, la mue, le corps qui change, des hormones en ébullition. Une vraie petite bombe à retardement !
Pour les parents, c’est l’heure du bilan. Réaliser que bébé à bien grandi n’est pas toujours chose facile.
Vous allez malheureusement devoir vous armer de patience, tout en fixant fermement avec tact et finesse les règles du jeu.

FIXER DES LIMITES ET NE PAS FLÉCHIR

Un adolescent à besoin de tester vos limites, cette phase l’aide à construire sa propre identité.
En pleine contradiction avec ce que vous représentez à ses yeux, il revendique son autonomie. Il est donc logique qu’il cherche à se détacher de ses modèles parentaux.
Tout en étant compréhensif, faites preuve de fermeté et ne lâchez rien ! même si cela crée des tensions.
Votre ado à besoin de ces limites, elles représentent ses repères.
Évitez de trop appuyer sur les interdits du genre « Que je ne te vois jamais fumer sinon… » Ou encore « je ne veux pas te voir traîner avec ses mauvaises fréquentations sinon… » Sachez que c’est le meilleur moyen pour qu’il les transgressent !

ACCEPTER D’AVOIR LE MAUVAIS RÔLE

Vous entreteniez une si belle complicité, et aujourd’hui plus rien !
Si ce n’est du mépris et un mutisme qui en dit long sur ses pensées du moment. Là aussi, comprenez que votre ado à besoin de se différencier de vous pour évoluer. Il n’hésitera pas à vous rabaisser et même vous lancer que pour rien au monde il ne voudrait de votre vie plus tard !

On aurait tendance à vouloir le scotcher au mur!!! tant ses paroles nous blessent, pourtant, il est préférable de relativiser et se dire que cela fait partie du processus de la crise d’adolescence. Sans pour autant tolérer un manque de respect de sa part, expliquez lui qu’il a le droit d’être different de vous et que vous n’y voyez aucune objection.
Prenez bien conscience que quoi qu’il puisse dire ou faire, votre enfant vous aime, ce sont ses hormones les coupables !

CA VA DURER ENCORE LONGTEMPS ?

La crise d’adolescence varie d’un enfant à l’autre que ce soit sur la durée ou sur l’intensité, il est donc difficile de la chiffrer.
L’ado a des envies d’ado, et les parents ont du mal à ne plus le percevoir comme un enfant.
Prenez en compte ses envies dans la mesure du raisonnable et ne soyez pas fermés.
L’important est de pouvoir échanger avec lui, tout en l’informant sur les dangers et risques qu’il encourt de part ses comportements.
Faites lui savoir que vous êtes ouverts au dialogue et prenez sur vous afin de garder votre self control !
Il faudra également être lucide sur le fait que votre ado aura un besoin irrésistible de transgresser les règles de conduites, et qu’il le fera ! rappelez vous de vos 15 ans ! Sans vous comporter en parents intrusifs, gardez un œil vigilant, soyez présents et à son écoute s’il en manifeste le besoin.

QUE FAIRE SI LA CRISE DEVIENT INGÉRABLE ?

Faire face à ces chamboulements s’avère être très compliqué en tant que parents. On culpabilise, on se sent responsables, des remises en questions nous envahissent l’esprit.
Nous avons forcément dû commettre des erreurs dans son éducation pour qu’il ait changé à ce point ! Ce sentiment est légitime, nous voulons tous être le parent parfait !
Parfois le degré de violence et de révolte sont tels, que certaines familles n’ont d’autres choix que de se faire aider.
Éducateurs, psychologues, toutes personnes ayant de l’influence sur l’enfant, leur seront d’une aide précieuse.
Quoi qu’il en soit, rassurez-vous, la crise d’adolescence ne dure pas ! Une fois l’ouragan passé, avec le recul nécessaire, vous pourrez même en rire !

Des difficultés à gérer une adolescence difficile.
Les consultants du cabinet KLD se tiennent à votre disposition 24h/24 & 7j/7.